On mai 9, 2016

Quand le groupement d’employeurs ouvre la porte du CDI

M. Agathe est un ancien salarié du groupement d’employeurs GELIT animé par Corallis. Après son contrat de professionnalisation d’un an, il a été recruté en CDI par l’une des entreprises adhérentes du groupement : la STEF. Il revient aujourd’hui sur son parcours.
Comment avez-vous connu Corallis ?
Très simplement en fait ! Je cherchais du travail, et je suis tombé sur une de leurs annonces sur Internet.
Quel était votre parcours professionnel avant de démarrer votre contrat de professionnalisation au sein du groupement d’employeurs ?
En 2009 je n’obtiens pas mon bac pro plaquiste à la réunion. J’ai bénéficié du dispositif CNARM (ancien ANT) pour venir en métropole dans le cadre de mes études. A cette époque-là, j’ai eu la possibilité de passer un titre professionnel de plaquiste, mais je n’ai pas souhaité rentrer à la Réunion. Il n’y a que très peu de travail là-bas.
J’ai donc démarré mes recherches d’emploi pour un poste de plaquiste, mais je n’en ai trouvé aucun, par manque d’expérience.
Différentes missions d’intérim m’ont permis d’accéder à un CDI en tant que préparateur polyvalent dans un magasin de vente de béton ciré. Au bout de 4 ans, j’ai souhaité quitter ce poste à cause d’une mauvaise entente avec mon responsable.
Qu’est-ce qui vous a attiré dans ce contrat de professionnalisation ?
Le contrat de professionnalisation offre la possibilité d’obtenir une qualification reconnue par les entreprises. Forcément, cela ouvre plus d’opportunités après un an de contrat. Et puis le format proposé par Corallis est très flexible : il m’a permis de devenir polyvalent.
Quels ont été pour vous les avantages d’un contrat avec Corallis ?
Nous avons un suivi régulier avec les chefs d’équipe et Corallis, qui permet de faire le point sur de nombreux éléments : le savoir être et le savoir-faire ! Si nous avons des problèmes personnels, nous pouvons les évoquer avec Corallis en dehors du travail, et trouver des solutions. Comme il s’agit d’un contrat de professionnalisation, nous suivons également une formation, au centre de formation Médialis, qui a l’habitude de travailler avec les équipes de Corallis. Leurs formations sont très larges et nous permettent réellement d’acquérir des connaissances très variées. Les formateurs nous accompagnent tout au long du contrat, et le suivi sur poste permet de prendre du recul sur l’organisation de notre entreprise et sur notre poste lui-même.
Vous avez signé un CDI avec la STEF, une des entreprises adhérentes du groupement au sein duquel vous avez effectué votre contrat de professionnalisation. Comment cela s’est-il passé ?
Très bien ! Mes employeurs m’ont trouvé très calme, ponctuel et toujours disponible. Je pense que c’est ce qui a fait la différence. Le savoir-être est très important !
Avez-vous des conseils pour les personnes qui souhaiteraient suivre la même voie que vous ?
Le plus important est de savoir rester sérieux, montrer sa motivation et être disponible pour l’entreprise. A mon avis, c’est de cette façon qu’on montre que l’on est vraiment intéressé par le poste.
  • By Corallis Groupe   11
  • GEIQ, Gelit, Groupement d'employeurs